LA FEMME

1 0
Read Time:1 Minute, 47 Second



Je ne dirai pas qu’elle est la rose de la vie,
Le lever et le coucher du soleil sur la mer argentée,
Le jardin de mai orgueilleux de ses appétences fleuries,
L’euphémisme qui épèle le mot beauté,
Pour ne pas dire la femme aux dreadlocks,
La femme taillée comme une guitare.

Je ne parlerai point des vertiges et des envies,
De l’extase surfant sur ses formes mortelles,
De la messe des fidèles dans son temple toujours plein,
Des pleurs et des soupirs de malheureux candidats,
Les récalés à l’entretien d’amour,
Des crimes sordides des amants lâches et jaloux.
Beaux comme les seins, les yeux, le derrière, les cheveux , et la poitrine d’une femme,
Belle la divinité faite chair,
Destabilisant comme les étoiles jumelles, torches bavardes du visage!

La sentinelle du cœur et du bonheur,
Le volcan de tous les orages humains,
Beauté, pureté, volupté…
La femme, l’encerclement de toutes les finesses de la création,
L’homme vit dans la prison de la femme,
Né pour répondre aux appels de sa déesse.
Qui ne rit et pleure entre les mains d’une femme,
Ne connaît pas encore le délicieux désir d’aimer.

Le QG de l’admirable et du désirable,
L’invasion, l’insomnie, les démangeaisons de la conscience,
Le beau poison de la création, le banquet des sens,
La femme: voir, avoir, devoir, vouloir, pouvoir,
La beauté et la sorcellerie au carrefour de la vie…
Ciel, certes, vous fûtes l’homme puissant, mais une pauvre épave dans les chaînes de la dictature au féminin, né d’une femme, condamné aux travaux forcés des sentiments, du début jusqu’à la fin de l’odyssée.

La femme est une île aux trésors précieux,
Passion, émotions, dévotion, et purification,
Le code et les critères impératifs, les rites de l’amour…
Chaque jour, le conquérant va à la découverte des secrets, des mystères, et des délices . Éternel recommencement du pélerinage à La Mecque des vitamines de la fleur bleue!
Être homme, vivre dans la prison de deux mots:
Je t’aime
L’écho de la parfaite harmonie,
La respiration des deux cœurs.



 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 21 =


Next Post

L'HOITOIRE DE BANGOU-CARREFOUR

Plus tard dans la nuit, Tankoua, aussi avide d’histoires qu’il était, se tourna vers le patriarche:– Tu m’avais promis une chose.– Laquelle? Fit le vieil homme.– Bangou-Carrefour!– Petit curieux, tu seras servi, à condition que tu ne dormes pendant que le robinet coule.– “Promis.Bangou-Carrefour d’avant l’indépendance-dépendance! Il y a tellement […]

ABONNEZ VOUS ICI

GRATUITEMENT